jeudi 9 novembre 2017

Richesses foncière uniformisée des municipalités du Québec

Comme suite à la publication des données sur la richesse foncière uniformisée (RFU) des municipalités du Québec je me suis attaqué à la représentation cartographique de ces données pour voir si on pouvait y déceler une certaine forme de distribution spatiale. La richesse foncière uniformisée représente la somme des valeurs foncières des immeubles imposables et non imposables d'une municipalité. En somme, elle permet de voir la base de taxation des municipalités et partant, leur richesse potentielle.

Il est possible de consulter ce document préparé par le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire pour avoir une idée plus précise de la portée de cet indicateur.

Les données sur la RFU et les données relatives aux limites municipales ont été téléchargées à partir de Données Québec.

Les cartes sont interactives : elles affichent une info-bulle d'information lorsque le territoire d'une  municipalité est l'objet d'un clic. Pour une visibilité accrue, un hyperlien permet d'afficher la carte plein écran dans une nouvelle fenêtre.

Une première carte présente la RFU brute des municipalités. Sans surprise, la RFU se concentre dans les grands centres urbains de Montréal, Laval et Québec.


Une deuxième carte présente la RFU par habitant. Le portrait est alors différent. Il fait ressortir que dans l'ensemble, la RFU est assez bien distribuée, Par contre, certaines municipalités se démarquent par une richesses foncière de loin supérieure à l'ensemble des municipalités du Québec. De petites municipalités comme Lac-Saint-Joseph, Estérel et Barkmere sortent du lot avec des RFU par habitant supérieures à 1 200 000 $.